bi.mpmn-digital.com
Nouvelles recettes

L'USDA approuve le yaourt grec Chobani comme alternative à la viande dans les écoles publiques

L'USDA approuve le yaourt grec Chobani comme alternative à la viande dans les écoles publiques



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Bientôt, les enfants pourront choisir le yogourt comme portion protéinée et laitière d'un repas scolaire sain.

Dans le but d'apporter yaourt grec aux écoles à travers le pays, l'USDA a sélectionné Chobani Pour le boulot. À partir de cet automne, Yaourt grec Chobani sera disponible dans les écoles publiques du pays et servira d'alternative aux protéines pour les élèves des écoles publiques de la maternelle à la 12e année. Cette décision fait suite à un programme pilote réussi dans des écoles de l'Idaho, de New York, de l'Arizona et du Tennessee, ainsi qu'au mois d'avril de l'USDA. annonce que le yaourt grec deviendra un élément permanent du programme national de repas scolaires.

« La plupart des enfants ne reçoivent que la moitié de la quantité recommandée de produits laitiers dont ils ont besoin chaque jour, ils ne reçoivent donc pas les protéines, le calcium et les autres nutriments dont ils ont besoin pour leur santé », a déclaré le Dr Robert Post, directeur principal de la nutrition et les affaires réglementaires chez Chobani. « Le yogourt grec est un excellent moyen de s'assurer que les enfants répondent à leurs besoins nutritionnels, et la participation de Chobani au premier programme national de repas scolaires de l'USDA avec du yogourt nous permet de contribuer à résoudre ce problème de santé publique. »

Chaque tasse de plaine Le yaourt grec Chobani contient 15 grammes de protéines, soit environ 30 pour cent de votre apport quotidien recommandé. Chobani distribuera spécifiquement des tasses de yogourt grec mélangé à 0 pour cent dans les variétés de myrtilles, de fraises et de vanille.


Bloglander

Voici de bonnes nouvelles pour tout enfant de l'Idaho qui s'est déjà méfié des pépites de poulet caoutchouteuses dans la cafétéria de l'école : alternative à la viande pour le déjeuner.

À partir de cet automne, les écoles de l'Idaho, de New York, de l'Arizona et du Tennessee pourront acheter le yogourt égoutté à la mode et riche en protéines grâce aux subventions en espèces du programme fédéral de repas scolaires.

En janvier, le sénateur de l'Idaho Mike Crapo a demandé à l'USDA de choisir son État pour un programme pilote testant la commercialisation du yaourt grec dans les écoles. Dans une interview avec L'intérieur le mois dernier, Crapo a vanté les avantages économiques et nutritionnels de l'augmentation de la production de yaourt grec de l'État et de son ajout aux menus des cafétérias.

"Cela va augmenter la consommation de celui-ci, ce qui augmentera alors nécessairement les besoins de production de nos producteurs laitiers, et cela se répercutera sur l'économie", a déclaré Crapo. "Mais je pense que l'impact encore plus important est l'impact sur la santé de nos enfants et de nos écoles."

L'Idaho abrite l'usine de Chobani à Twin Falls, la plus grande usine de production de yaourt grec au monde.


Fromage à cordes du gouvernement

Ainsi, le dernier article de blog a couvert quelques notions de base sur ce qu'est un produit, mais n'a vraiment répondu à aucune question sur les aliments sélectionnés pour être fournis aux écoles, aux soupes populaires, aux institutions et aux personnes qui ont reçu des aliments de l'USDA. Cette réponse varie vraiment selon le programme, mais nous allons commencer par un peu d'histoire. Comme mentionné dans les articles de blog précédents, historiquement, les aliments proposés dans les programmes de produits de base étaient des articles en surplus.

Les premiers programmes de produits de base achetaient souvent des cultures qui sont maintenant fortement subventionnées par le gouvernement fédéral comme le blé et le maïs, en plus des produits alimentaires sujets à de grandes fluctuations de production comme les fruits, les légumes et les produits laitiers. Si vous avez cultivé un jardin au même endroit année après année ou si vous avez un arbre fruitier dans votre jardin, vous savez déjà à quel point la production alimentaire peut varier. Pendant les années de sécheresse, les fruits et légumes se raréfient, d'autre part, des conditions météorologiques idéales les autres années peuvent donner une récolte exceptionnelle.

La culture exceptionnelle des vivaces du Nevada, les courgettes. Crédit photo : https://pixabay.com/en/farmer-farmers-market-fresh-food-1869941/

Dans les années 1950, l'agriculture commençait à se moderniser et la production alimentaire se dirigeait vers certaines cultures dominant les régions des États-Unis. Le blé était en grande partie produit dans les plaines vallonnées, les arbres fruitiers dans le nord-ouest, les agrumes en Floride, vous voyez le tableau. L'amélioration des infrastructures, des transports et du stockage des aliments a également rendu cela possible. Les rendements des cultures augmentaient, mais si quelque chose de substantiel affectait la production comme un gel tardif ou une sécheresse régionale, certaines cultures étaient rares. Lorsque les rendements des cultures étaient élevés ou qu'une récolte exceptionnelle était produite, le marché était inondé et les prix baissaient. Et lorsque les prix ont chuté, les agriculteurs se sont tournés vers les gros achats gouvernementaux pour soutenir les prix et trouver un marché pour les excédents.

Une grande partie de ce système existe encore aujourd'hui. En période de surplus, certains aliments seront achetés en énormes quantités par le gouvernement fédéral et distribués aux programmes de l'USDA Foods. Jusqu'à il y a environ 3 ans, ces aliments, appelés articles « bonus », étaient mis à la disposition des écoles, des soupes populaires et, dans certains cas, des personnes admissibles aux programmes de distribution alimentaire des ménages. Désormais, ces articles bonus ne sont disponibles que pour les soupes populaires, les banques alimentaires et certains programmes pour les ménages.

Le yaourt grec comme aliment USDA ? Putain oui. Crédit photo : https://www.thedailymeal.com/news/eat/usda-approves-chobani-greek-yogurt-meat-alternative-public-schools/063015

Alors qu'en est-il de tous les aliments de base dans les écoles ? Pour la plupart, les districts scolaires choisissent les aliments qu'ils veulent parmi une longue liste d'articles disponibles. En fait, c'est une exigence fédérale qu'au moins une fois par an la liste des aliments disponibles soit distribuée à tous les districts scolaires. Cette liste porte un nom vraiment créatif, la liste « USDA Foods Available ». Vous pouvez trouver la version de cette année scolaire ici.

Si vous regardez sur la liste, vous y verrez une assez grande variété d'aliments. L'USDA a déployé un énorme travail pour rendre ces offres plus attrayantes et plus saines. Ils ont publié un bulletin d'information et vous pouvez en voir un ici, qui détaille leurs efforts pour améliorer les articles actuels comme le brocoli congelé et en introduire de nouveaux comme le yogourt grec. Les ajouts récents incluent des fruits et légumes surgelés faciles à utiliser mais sains comme la courge musquée et les myrtilles, en plus des aliments adaptés aux enfants mais nutritifs comme les pommes Fuji, le riz brun et le fromage à cordes. Ils ont également donné aux spécifications (des documents complexes répertoriant toutes les caractéristiques que les produits doivent respecter pour que l'USDA les accepte) une refonte en profondeur non seulement pour rendre les aliments plus nutritifs et plus faibles en sodium, mais aussi pour avoir un meilleur goût et un produit fini. J'ai personnellement mangé beaucoup de ces articles et bien que certains ne soient pas mes préférés (je DÉTESTE les cocktails de fruits de toute sorte, nous en reparlerons plus tard), certains sont vraiment bons comme le yaourt grec.

Cela signifie-t-il donc que les écoles peuvent commander ces articles à la demande, quand elles le souhaitent ? Réponse courte-non.

L'un des principaux inconvénients de ce processus est que l'USDA se procure ces articles via un processus d'achat très, très lourd. Ils utilisent des contrats pluriannuels et demandent aux districts scolaires, via l'agence d'État chargée d'administrer le programme dans leur État, de leur dire quels aliments ils veulent. Voici le hic : ils ont besoin d'un an à deux ans pour acheter ces articles. Fondamentalement, les agriculteurs veulent savoir quoi planter pour répondre aux besoins de l'école et cela se traduit par un engagement à long terme de la part des écoles pour ces produits alimentaires. Certains articles qui sont tout aussi saisonniers, comme la viande et les produits laitiers, peuvent être commandés par les écoles tous les trimestres, mais à peu près tout le reste nécessite un préavis d'au moins un an.

Combien de personnes savent quels repas ils vont préparer la semaine prochaine ? Le mois prochain? L'année prochaine? C'est un défi.

Le prochain article, je couvrirai un sujet complexe sur la façon dont les aliments de l'USDA pour les écoles sont détournés vers les grands transformateurs d'aliments pour être transformés en des choses comme des pizzas et des pépites de poulet. Nous resterons dans le domaine de l'alimentation, mais nous allons également inclure des discussions commerciales, bonjour l'intégration verticale !


Laissez-nous vous aider à démarrer

Grâce au centre, les entrepreneurs ont accès, moyennant des frais, à des installations supplémentaires établies de Cornell AgriTech.

Le traitement à haute pression (HPP) - également connu sous le nom de haute pression hydrostatique - est une alternative non thermique à la pasteurisation thermique, qui gagne en popularité alors que les consommateurs continuent d'exiger des aliments qui conservent leur fraîcheur, offrent une étiquette propre et offrent une qualité sensorielle et nutritionnelle supérieure. caractéristiques par rapport aux produits traités thermiquement.

Le Laboratoire de vinification et de brassage propose des services d'analyse pour une gamme de boissons artisanales, notamment du vin, du cidre, de la bière et des produits distillés. De plus, le laboratoire recherche et dépanne les produits de boissons artisanales afin de soutenir la croissance de l'industrie des boissons artisanales de l'État de New York.

L'usine pilote CFVC à Genève, NY, est une installation de transformation unique conçue pour les entreprises alimentaires de toutes tailles afin de faciliter le développement de produits et de mettre à l'échelle des produits alimentaires nouveaux ou optimisés. L'usine pilote fournit les installations et l'expérience dont nos clients ont besoin pour développer des formulations de produits qui évoluent, créent des méthodes de production robustes et assurent la sécurité alimentaire à long terme.


Bataille de pépites de poulet

Pourquoi y a-t-il tant d'aliments transformés servis dans les repas scolaires ? C'est une question compliquée.

Quiconque a des enfants sait que c'est une bataille constante d'essayer de les amener à manger des aliments sains. L'attraction des aliments transformés est grande. Beaucoup, beaucoup d'enfants américains ont perfectionné l'art de tenir leurs parents en otage pour des pépites de poulet en forme de dinosaure à l'heure du dîner.

Une puissante monnaie d'échange, le ketchup en option. crédit photo

Les aliments moins sains sont bon marché et rapides à préparer, ce qui pour la plupart des Américains sont les deux facteurs les plus importants ayant une incidence sur le choix des aliments. Heureusement, nous avons vu les taux d'obésité infantile se stabiliser et il y a eu beaucoup de changements positifs dans l'environnement alimentaire. Une exigence fédérale visant à mettre en œuvre des politiques de bien-être à l'école pour réduire la disponibilité de la malbouffe dans les écoles commence à s'imposer et les chaînes de restauration rapide améliorent les repas pour enfants comme des portions plus petites et font des fruits un accompagnement par défaut au lieu des frites. Cependant, les choix alimentaires moins sains restent populaires et les cafétérias scolaires ne font pas exception à cette dynamique de choix alimentaires.

En plus du défi d'amener les enfants à vouloir manger des aliments sains, l'école n'a souvent pas d'équipement de cuisine pour préparer les repas. Entre les écoles vieillissantes construites dans les années 50, 60 et 70 qui débordent maintenant avec des inscriptions qui sont parfois le triple de la capacité prévue et deux récessions récentes qui ont laissé les districts scolaires sans argent pour la construction ou les réparations, la plupart des écoles élémentaires n'ont pas beaucoup plus que l'espace réfrigérateur et le four de réchauffage.

C'est exactement le contraire de ce à quoi ressemblent la plupart des cuisines scolaires. crédit photo

J'ai été dans de nombreuses cuisines d'école et la seule fois où je me souviens avoir vu une table de cuisson dans une cuisine d'école primaire, c'est dans de petites communautés rurales. La plupart des cuisines scolaires sont terriblement obsolètes et manquent cruellement de l'équipement approprié nécessaire pour préparer les articles à gratter.

A quoi tout cela aboutit-il ? Envoi d'articles USDA Foods à un robot culinaire pour qu'ils soient transformés en articles transformés pouvant être facilement réchauffés.

Bien que la liste des aliments USDA disponibles comprenne des options assez saines, la grande majorité des aliments proposés sont en réalité des ingrédients, ce sont des aliments qui devront être incorporés dans une sorte de recette, davantage cuits ou, dans certains cas, devront être envoyer à un robot culinaire pour être transformé en quelque chose qui est prêt à chauffer et à manger. Les écoles peuvent envoyer des articles de l'USDA Foods aux transformateurs pour que ces articles soient transformés en articles de commodité avec un coût de poche inférieur à celui s'ils devaient les acheter dans le commerce. Par exemple, un district scolaire pourrait envoyer du poulet cru de l'USDA Foods à un transformateur agréé pour le transformer en pépites de poulet. Le district scolaire ne paierait que des frais remboursables pour tout autre chose que la valeur du poulet, avec pour quelque chose comme une pépite de poulet une partie importante du coût. Les écoles envoient souvent des aliments USDA de plus grande valeur, comme la viande, la volaille et le fromage, pour qu'ils soient transformés davantage afin d'obtenir la plus grande réduction des coûts directs des aliments transformés.

Le traitement ultérieur des produits alimentaires de l'USDA est un sujet très débattu dans le monde de la nutrition scolaire. Les réglementations fédérales adoptées en 2010 étaient attendues depuis longtemps et indispensables, et largement adoptées pour lutter contre les tendances les moins souhaitables dans les repas scolaires, en particulier trop de graisse, de sel et de sucre ajouté. Il est important de noter cependant que les repas scolaires se sont révélés plus sains que les déjeuners préparés à la maison.

L'élément le plus couramment inclus dans les déjeuners de retour de la maison. crédit photo

Certains ont émis l'hypothèse que les restrictions de sodium imposées sur les repas scolaires étaient un moyen détourné de limiter la quantité d'aliments transformés dans les repas scolaires. De plus, l'USDA a fourni une subvention substantielle aux écoles à utiliser pour acheter de nouveaux équipements, théoriquement pour augmenter la capacité de préparer des repas à partir de zéro. Une quantité incroyable de livres de cuisine pour les repas scolaires ont été créés dans tout le pays, partageant des recettes pour des repas scolaires vraiment exceptionnels, préparés à partir de repas scolaires de zéro.

Alors, qu'est-ce qui est essentiellement une subvention fédérale pour les aliments transformés que l'USDA semble essayer d'éliminer d'un avantage pour quiconque ?

D'une part, ce sont des aliments que les écoles vont acheter de toute façon. Et beaucoup diraient que nous devons laisser aux écoles la possibilité d'utiliser les aliments USDA donnés de la manière qui leur convient le mieux.

D'un autre côté, si nous essayons d'obtenir plus de repas à emporter dans les écoles, l'USDA devrait-il envisager de limiter son programme de transformation en faveur d'options élargies comme le DoD fresh, qui permet aux écoles d'obtenir des produits frais au lieu des produits alimentaires régulièrement proposés par l'USDA ?

Une question épineuse en effet. Selon vous, quelles options serviraient les enfants à l'échelle nationale ?

Partagez ceci :

Comme ça:


Par Rachel Marcus SYRACUSE (NCC NEWS) – Le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, souhaite que le département américain de l'Agriculture envisage d'autoriser l'État à participer à un programme qui permettrait d'introduire le yaourt grec dans les écoles locales.

Le Département d'État de l'Agriculture et des Marchés, avec Cuomo, souhaite que New York fasse partie du programme pilote.

Dans une lettre à l'USDA, le commissaire du département d'État de l'Agriculture, Darrel Aubertine, a écrit : « L'amélioration des quantités disponibles de yaourt grec filtré dans les repas scolaires permettra aux écoles d'offrir à un prix plus abordable une alternative à la viande aux végétariens et aux groupes de cultures diverses.


Le club de curling Utica compte plus de 250 membres, âgés de moins de huit ans à plus de 80 ans. Les gens continuent de revenir, qu'ils soient débutants ou vétérans.

Le sport est facile à apprendre, et on peut devenir vraiment bon en aussi peu que deux ou trois ans. Les débutants et les vétérans parsèment la liste des membres du club, et les gens continuent de revenir. Ils reviennent non seulement par amour du jeu, mais parce qu'il n'y a jamais deux jeux identiques.

"C'est incroyable ce qu'un rocher peut faire", a déclaré Williams. "C'est comme le putt parfait que vous devez juste revenir et recommencer."


La Géorgie connaît le mieux. La Géorgie pousse mieux.

Une division du ministère de l'Agriculture de Géorgie, nous aidons à développer les agro-industries locales. Achetez des centaines d'entreprises de Géorgie dans le confort de votre maison.

  • Fruits & Légumes
  • Bétail
  • Fruit de mer
  • Produits forestiers
  • Restaurants
  • Vendre au détail
  • Distributeur/Courtier
  • Les services aux entreprises
  • Nourriture gastronomique et boissons
  • Horticulture
  • Agritourisme
  • Autres produits
  • Foires agricoles
  • Alpaga & Lama
  • Literie pour animaux
  • L'alimentation animale
  • Pommes
  • Associations & Organisations
  • Produits de boulangerie
  • Boulangerie & Desserts
  • Banque & Services financiers
  • Basilic
  • un barbecue
  • Haricots – Lima
  • Betteraves
  • Breuvages
  • Mûres
  • Crabe bleu
  • Myrtilles
  • Brocoli
  • Boucherie & Viande
  • Choux
  • Bougies
  • Bonbons & Desserts
  • Cantaloups
  • Les carottes
  • Bovins
  • Pailles au fromage, craquelins & Snacks
  • Fromage, Beurre & Produits laitiers
  • Arbres de Noël
  • Agrumes
  • Palourde
  • Articles de nettoyage
  • Café & Thé
  • Collards
  • Compost
  • Construction
  • Labyrinthes de maïs & Patchs de citrouille
  • Conseil en cultures
  • Concombres
  • Fleurs coupées
  • Vaches laitières
  • Marchandises sèches & Aliments de spécialité
  • Éducation
  • Aubergine
  • Énergie & Services publics
  • Éleveurs de chevaux & Pension
  • Services d'équipement
  • Ferme Patrimoine & Histoire
  • Séjours à la ferme
  • De la ferme à la table
  • Visites à la ferme
  • Marchés agricoles
  • Pois de grande culture
  • Bois de chauffage & Granulés de bois
  • Poisson
  • Service alimentaire
  • Camions de nourriture
  • Services de gestion forestière &
  • Fruits & Légumes
  • Jardins & Arboretums
  • Ligne générale
  • Huiles Gourmandes
  • Serres
  • Verts & #8211 Kale, Navet, Moutarde
  • Épicerie
  • Accueil & Aménagement paysager
  • Miel & Sirops
  • Crème glacée
  • Assurance
  • Pommes de terre irlandaises
  • Confitures & Gelées
  • Produits d'aménagement paysager
  • Services juridiques
  • Laitue
  • Marketing & RP
  • Viande & Trois
  • Viande, Oeufs & Jerky
  • Médias
  • Produits fraisés
  • Raisins muscadins
  • Champignons
  • Pépinières
  • Gombo
  • Biologique
  • Autres produits artisanaux
  • Autres aliments gastronomiques
  • Autres produits
  • Activités extérieures
  • huître
  • Papier & Produits en carton
  • Les pêches
  • Cacahuètes
  • Poires
  • noix de pécan
  • Poivrons
  • Kakis
  • Antiparasitaire
  • Friandises pour animaux de compagnie
  • Faites votre choix
  • Cornichons & Relish
  • la volaille
  • Impression, Emballage, Etiquettes
  • Citrouilles
  • Oranges Satsuma
  • Sauces & Trempettes
  • Marché aux fruits de mer
  • Restaurants de fruits de mer
  • Le mouton
  • Crevette
  • Savon & Soins Du Corps
  • Cadeaux de spécialité & Paniers
  • Noix de pécan de spécialité &
  • Fruits de mer de spécialité
  • Boutique sécialisée
  • Épices, épices & assaisonnements &
  • Squash
  • Parcs d'État
  • Fraises
  • Le maïs sucré
  • Patates douces
  • Porc
  • Tomates
  • Transport
  • Gazon en plaques
  • Poteaux utilitaires
  • Oignons Vidalia®
  • Pastèques
  • Mariage & Lieux d'événement
  • Blé
  • Vin, Bière & Spiritueux
  • Caves, Distilleries & Brasseries
  • Conteneurs en bois & Palettes
  • Propriétaires forestiers actifs

Guerre des étiquettes

Alors que les aliments à base de plantes gagnent du terrain, les industries de l'agriculture animale et les législateurs réagissent à la menace perçue. Un nombre croissant d'États ont introduit une législation qui interdirait aux produits végétaliens d'être étiquetés “burger,” “saucisse,” et plus encore.

L'Arkansas a fait une tentative avec l'Acte 501, qui l'aurait interdit même avec des qualificatifs comme "végétalien" ou "à base de plantes".

La marque de viande végétalienne Tofurky, l'ACLU, l'ACLU de l'Arkansas, GFI et l'Animal Legal Defence Fund ont déposé une plainte en juillet dernier, citant que la loi viole les premier et quatorzième amendements. Un tribunal fédéral a bloqué la loi en décembre dernier. Le blocage restera en vigueur au fur et à mesure de l'avancement du procès.

“Une telle position requiert l'hypothèse qu'un consommateur raisonnable ne tiendra pas compte de tous les autres mots figurant sur l'étiquette. Cette hypothèse est injustifiée,” a déclaré la juge de district américaine Kristine G. Baker.

Des lois similaires sont en instance dans le Missouri et le Mississippi. Le Montana, le Wyoming et le Dakota du Sud ont adopté de telles lois. Un projet de loi fédéral, le Real Marketing Edible Artificial Edibles Truthfully Act of 2019, (alias The REAL Meat Act) a été présenté en octobre dernier.

Les « vrais » produits laitiers végétaliens sont-ils l'avenir ?


Peu d'explosion

Du Quotidien : “Aisle Soyez du bon côté”

Les districts scolaires du pays pourront choisir de ne pas servir de « boue rose », après que l'USDA a annoncé le 15 mars qu'à partir de l'automne prochain, les écoles participant au programme national de repas scolaires auront la possibilité d'éviter le produit.

De ABC News: “ Où trouver ‘Pink-Slime’- Boeuf gratuit “

1. Safeway « Safeway s'engage à fournir à ses clients des produits de la plus haute qualité. Alors que l'USDA et les experts de l'industrie alimentaire s'accordent à dire que le bœuf maigre et finement texturé est sûr et sain, des articles récents ont suscité une inquiétude considérable chez les consommateurs à propos de ce produit. Safeway n'achètera plus de bœuf haché contenant du bœuf maigre et finement texturé.

2. Ahold (Stop & Shop/Géant) «Les magasins exploités par les divisions d'Ahold USA vendent du bœuf haché à base de bœuf finement texturé, bien que nous n'achetions pas de bœuf haché frais contenant du bœuf finement texturé produit à l'aide d'hydroxyde d'ammonium. Le bœuf finement texturé est composé à 100 pour cent de bœuf maigre et est absolument sans danger pour la consommation. Pour fabriquer le produit, les entreprises de bœuf utilisent des parures de bœuf, qui sont les petites coupes de bœuf qui restent lorsque les plus grosses coupes sont coupées. Ces parures sont des coupes de bœuf saines et inspectées par l'USDA. Ce procédé est une norme de l'industrie depuis près de 20 ans. Des alternatives à l'approvisionnement conventionnel en bœuf haché, sous la forme de bœuf haché Angus certifié et de produits de bœuf haché Nature's Promise, sont disponibles pour les clients dans les magasins des divisions d'Ahold USA. Ces produits n'incluent pas l'utilisation de bœuf finement texturé. Les clients sont encouragés à demander à n'importe quel associé de la viande s'ils ont des questions ou souhaitent être dirigés vers de la viande qui ne comprend pas de bœuf finement texturé. Notre étiquetage est conforme aux réglementations USDA. Le bœuf finement texturé est du bœuf haché testé et approuvé par l'USDA et ne nécessite donc pas d'étiquetage.

3. Costco Costco a déclaré à ABC News qu'il n'utilisait pas de « slime rose ». "Tout ce que nous vendons chez Costco, nous voulons expliquer ses origines, et personnellement, je ne sais pas comment expliquer les garnitures traitées à l'ammoniac dans notre boeuf haché", a déclaré Craig Wilson, vice-président de l'assurance qualité chez Costco, à ABC News. «Je ne sais pas comment expliquer cela. Je ne suis pas si intelligent.

4. Publier « Nous n'avons jamais autorisé l'utilisation de LFTB (rose visqueuse) dans notre viande. C'est du bœuf haché à 100 pour cent sans LFTB.

5. H-E-B "Tout notre boeuf haché vendu à H-E-B est pur à 100 pour cent sans additifs."

6. Aliments entiers Whole Foods a déclaré à ABC News qu'il n'utilisait pas de slime rose.

7. Kroger « Kroger propose du bœuf haché avec et sans bœuf maigre finement texturé. Pour les clients qui choisissent de l'éviter, nous offrons une variété d'options, y compris le mandrin haché Angus Private Selection de Kroger's, le rond et le surlonge Private Selection tout le bœuf haché naturel et le bœuf haché biologique Private Selection solide dans des emballages de 1 lb, étiquetés à 80 pour cent de maigre et plus. Bœuf haché maigre Laura's et bœuf haché préparé en magasin. Tout le bœuf haché que vous trouvez chez votre Kroger local est réglementé par l'USDA, inspecté et approuvé pour la sécurité et la qualité des aliments. Cela inclut les produits de bœuf à base de bœuf maigre et finement texturé.

8. Meilleurs marchés Tops Markets a déclaré à ABC News qu'il n'utilisait pas de « slime rose ».

9. SUPERVALEUR « À compter d'aujourd'hui, SUPERVALU a pris la décision de ne plus acheter de bœuf haché frais contenant du bœuf finement texturé pour aucun de nos magasins de détail traditionnels. Ces magasins comprennent Acme, Albertsons, Cub Foods, Farm Fresh, Hornbacher's, Jewel-Osco, Lucky, Shaw's/Star Market, Shop 'n Save et Shoppers Food & Pharmacy. Nous travaillons actuellement avec nos fournisseurs pour mettre en œuvre ce changement. Bien qu'il soit important de se rappeler qu'il n'y a pas de problèmes de sécurité alimentaire avec les produits contenant du bœuf finement texturé, cette décision a été prise en raison des préoccupations persistantes des clients concernant ces produits. Tous les produits de bœuf actuels dans nos magasins répondent à des normes strictes de sécurité et de qualité approuvées par le département américain de l'Agriculture.

10. Lion de la nourriture « Food Lion a pris la décision de ne plus proposer de produits de bœuf haché frais contenant du bœuf maigre finement texturé (LFTB) ou des parures de bœuf maigre désossé (BLBT) en raison des préférences et des commentaires actuels des consommateurs. Nous travaillons actuellement avec nos fournisseurs sur un plan de transition immédiat basé sur la disponibilité des produits. Dans l'intervalle, nous encourageons les clients qui souhaitent acheter du bœuf haché ne contenant pas de LFTB ou de BLBT à choisir notre bœuf haché maigre à 80 pour cent, que nous garantissons sans LFTB ou BLBT. Bien que nous comprenions que l'USDA et les experts de l'industrie alimentaire conviennent que LFTB et BLBT sont sûrs et nutritifs, Food Lion s'engage à offrir des produits sains et de haute qualité à nos clients en fonction de leurs préférences.

11. Walmart et Sam's Club « Nous passons beaucoup de temps à écouter les clients et à ajuster notre assortiment de produits pour nous assurer d'avoir les bons produits aux bons prix. Récemment, certains clients ont exprimé des inquiétudes concernant le bœuf maigre finement texturé (LFTB) et, bien que l'USDA et les experts conviennent qu'il est sûr et nutritif, Walmart et Sam's Club commenceront à proposer du bœuf haché frais qui ne contient pas de LFTB. Nous nous engageons à fournir à nos clients des produits de qualité au juste prix.


Voir la vidéo: Deux bébés tigres abandonnés se lient damitié